Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
du 2 au 5 novembre (semaine 44)
 

-
5 novembre 2012 - Indonésie
DES MANIFESTANTS EMPÊCHENT UN CULTE PROTESTANT

Des manifestants musulmans ont empêché, le 4 novembre, des chrétiens réformés à Bekasi, sur l´île de Java, de célébrer un culte devant leur église en construction, sous le prétexte d´avoir obtenu frauduleusement leur permis de construire.

" Les manifestants étaient sur place une heure avant le début du culte", explique Palti Panjaitan, un pasteur de l´Eglise protestante Batak (HKBP), l’une des principales dénominations chrétiennes du pays.
Ils avaient des haut-parleurs et jouaient très fort de la musique. "Ils nous ont aussi menacés. La police nous a demandé d´annuler la cérémonie, afin de prévenir tout acte de violence. En faisant cela, elle a cependant violé nos droits constitutionnels", souligne Palti Panjaitan.

En mai 2012, le groupe de chrétiens avait déjà été soumis à des discours de haine et à des menaces de mort durant le service de l´Ascension, devant leur église à moitié construite.
En 2009, les pouvoirs publics ont fait stopper la construction du bâtiment et ont interdit la célébration des cultes sur le site. En juillet 2012, la Cour suprême a donné raison à l´Eglise protestante, mais le permis de construire n´a toujours pas été reconduit.

En Indonésie, la construction des lieux de culte est très étroitement encadrée par la loi. Un permis de construire ne peut être délivré que si, à l´issue de procédures complexes, le voisinage a explicitement donné son accord. La procédure est si lourde qu´il est très difficile pour les communautés chrétiennes d´édifier de nouveaux lieux de culte.

A Bekasi, les dirigeants musulmans affirment que la demande de permis de construire a été acquise par des moyens frauduleux. Selon eux, le consentement a été obtenu par le soudoiement du voisinage et l´incorporation de signatures de personnes décédées.

Les islamistes n´hésitent pas, en outre, à agiter le spectre d´une "christianisation" du pays, qui est le plus peuplé du monde musulman.

Le
lundi 5 novembre, les fidèles de la Huria Kristen Batak ont manifesté devant le palais présidentiel à Djakarta, en raison de cette attaque des islamistes contre leur communauté qui est située dans la banlieue de la capitale. (source : Apic et Uca News)

Retour aux dépêches
retour à la page d'accueil