Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
Du 10 au 17 mars 2017 (semaine 11)
 


- 17 mars 2017
-France
DES ONG CHRETIENNES ORGANISENT L'ACCUEIL DE REFUGIES

La France met en place des “couloirs humanitaires” pour un accueil des réfugiés les plus vulnérables. Un protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet a été signé le 14 mars à l’Elysée à Paris.

Il s’agit d’offrir une alternative aux “voyages de la mort” en Méditerranée. Ce protocole prévoit les conditions d’identification, d’accueil, d’intégration et d’inclusion en France de 500 réfugiés syriens et irakiens actuellement au Liban, dans les 18 mois après la signature du protocole.

La priorité est accordée aux personnes les plus vulnérables (familles avec enfants, femmes seules, personnes âgées, malades, personnes porteuses de handicap, victimes de persécutions, de tortures ou de violences). Ils devraient arriver en France d’ici à deux ou trois mois depuis le Liban, et être accueillis en dix-huit mois, en région parisienne, dans le sud-ouest et en Alsace dans un premier temps.

La communauté Sant’Egidio en est l'initiatrice avec le Secours catholique, la Conférence des évêques de France, la Fédération protestante de France, et la Fédération de l’entraide protestante.

2016 a connu le plus grand nombre de morts en mer Méditerranée, avec plus de 5’000 victimes. Force est de constater que le vœu du Conseil européen “que plus personne ne meure en mer” (réunion extraordinaire du 23 avril 2015) n’a pas été réalisé, constatent les initiateurs du projet.

Le projet de couloirs humanitaires est une initiative citoyenne, œcuménique et européenne qui entend contribuer à l’agenda européen en matière de migrations. Il est une mise en pratique concrète et reproductible de ce que la Commission européenne appelait de ses vœux le 13 mai 2015 en déclarant que “les États membres devraient utiliser toutes les autres possibilités légales qui s’offrent aux personnes nécessitant une protection, y compris les parrainages privés / non gouvernementaux et les titres de séjour pour raisons humanitaires.

.Le collectif d’associations espère très vite concrétiser un partenariat avec "Air France" pour obtenir des billets d’avion à bas coût. (source : News.va)

Retour aux dépêches
retour à la page d'accueil