Infocatho



11.01.03 - France : Une nouvelle paroisse chinoise à Paris.

250.000 chinois vivent en Ile-de-France, dont 125.000 dans Paris-ville. Ils habitent principalement dans deux quartiers, au nord-est, à Belleville, et au sud, à la porte de Choisy. Pour eux, le diocèse de Paris ouvre une deuxième paroisse.

Leur émigration date des années 1914-1918, mais s'est amplifiée lors des dictatures au Vietnam Nord, à partir de 1954, puis au Vietnam Sud, au Cambodge et au Laos, à partir de 1975. Dans ces pays, les chinois y contrôlaient une grande partie du commerce. C'est ainsi que 175.000 émigrants arrivent en France.

Cette émigration contine qui regroupe les familles, surtout là où une communauté est établie. Elle n'est pas composée que de commerçants ou de restaurateurs, puisque le prix Nobel de Littérature 2001, Gao Xingjiang, habite dans la banlieue immédiate de Paris, à Bagnolet.

Le diocèse de Paris accueillait la "paroisse" chinoise dans le centre de la capitable, à l'église Sainte-Elisabeth, animée par trois prêtres chinois. Un lieu de culte, attenant à l'église Saint Hippolyte, va être édifié au sud de Paris, dans le 13ème arrondissement, regroupant de nombreuses personnes originaire de Chine et d'Asie du Sud-Est.

La plupart des jeunes chinois arrivés en France, pour études, pour commerce ou même clandestinement, n'ont, la plupart du temps, aucune tradition religieuse. C'est une véritable évangélisation et un travail de catéchèse qui attend la nouvelle paroisse, où ils se retrouvaient au sin de l'association "Rencontre et Clture franco-asiatique", fondée en 1981 à l'initiative de la paroisse Saint-Hippolyte. (source : chantiers du cardinal)

Pour plus d'informations : Paroisse chinoise

Retour