Infocatho



12.03.03 - Philippines : Les pièges de l'émigration.

Un dixième de la population des Philippines travaille hors de son pays, dans 190 Etats du monde. L'Eglise catholique met en garde le gouvernement contre les effets déstabilisants pour la société philippine de l'encouragement excessif à l'émigration.

En parlant à l'occasion de la 17ème Journée des Migrants, l'évêque Ramon Arguelles, président de la commission épiscopale pour la pastorale des migrants, a rappelé que l'absence d'un ou des deux parents a forcément un impact négatif sur la croissance des enfants et sur les relations familiales. Une situation qui, selon le prélat, tôt ou tard aura un effet sur toute la société.

Au moins 70 % des Philippins ont un parent émigré. Mgr Arguelles a voulu rappeler en particulier la situation des citoyens philippins qui travaillent dans les pays tourmentés du Proche-Orient et du Golfe Persique, qui à ce jour traversent un moment difficile.

Pour répondre aux préccupations de l'Eglise sur l'impact de l'émigration au sein de la famille, le bureau pour les travailleurs à l'étranger a souscrit un contrat avec l'organisme présidé par Monseigneur Arguelles afin de permettre aux familles de bénéficier du travail à l'étranger des parents mais aussi de deblayer le terrain pour leur permettre une bonne réinsertion dans la société de ces derniers au moment de leur retour au bercail.

A la suite des déclarations de l'évêque, le P. Robert Reyes, aumônier de l'Université des Philippines, a de même exprimé une critique au gouvernement. Il a fait part de sa préoccupation pour le sort réservé aux jeunes femmes allant au Japon, attirées par des contrats d'artiste du spectacle, contrats autorisés par Manille. Le P. Reyes et un groupe de jeunes filles ayant vécue une situation d'exploitation sexuelle au Japon, ont marché jusqu'au Département du Travail de Manille et réclamé aux autorités un plus grand contrôle afin de ne pas favoriser ou légitimer ce qui n'est en réalité que le trafic international de la prostitution. (source : fides)

Pour plus d'informations : Agence Fides

Retour