Infocatho



16.07.03 - Mexique : Une mission, patrimoine mondial.

L'UNESCO reconnaît le site des missions catholiques françaises de Queretaro, au Mexique, comme patrimoine mondial de l'humanité.

L'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, a inséré les missions françaises de Sierra Gorda di Querétaro parmi les sites culturels et naturels considérés comme "patrimoine de l'humanité". Ces missions font partie du dernier groupe de 22 sites choisis par l'organisation internationale dans différentes parties du monde. Ces missions franciscaines ont été fondées vers la moitié du XVIIIe siècle par le bienheureux Junipero Serra, très connu aujourd'hui entre le Mexique et la Californie pour être l'initiateur du mouvement "Serra Club", d'inspiration laïque, dont l'objectif est l'animation de la vie sociale.

Dans la motivation de cette reconnaissance, l'UNESCO fait remarquer qu'il s'agit de localités devenues un point de repère important pour la continuation de l'évangélisation en Californie, dans l'Arizona et au Texas.

Les missions de la Sierra Gorda témoignent d’un échange d’influences considérable lors de l’évangélisation et de la colonisation du centre et du nord du Mexique et de l’ouest des États-Unis. Elles apportent un témoignage sur la rencontre culturelle entre les missions européennes et les populations nomades du centre du Mexique. Elles demeurent une illustration essentielle de cette deuxième phase d’évangélisation en Amérique du Nord."

Dans le Rapport de la 27ème session du Comité, se situe une brève description : "Les cinq missions franciscaines de la Sierra Gorda ont été édifiées pendant la dernière phase d’évangélisation de l’intérieur des terres du Mexique, au milieu du XVIIIe siècle, et sont devenues une référence importante pour la poursuite de l’évangélisation et de la colonisation de la Californie, de l’Arizona et du Texas. La façade des églises, richement décorée, est d’un intérêt tout particulier puisqu’elle représente un exemple des efforts créatifs conjoints des missionnaires et des Indios. Les peuplements ruraux qui se sont développés à proximité des missions ont conservé leur caractère d'origine. " (source : unesco)

Pour plus d'informations : UNESCO

Retour