Infocatho


25.02.04 - El Salvador : Le problème des bandes d'enfants.

L'archevêque de San Salvador demande aux autorités de réunir les diverses instances du pouvoir de l'Etat pour affronter les problèmes des bandes d'enfants.

Dans une conférence de presse tenue à la cathédrale de la capitale, Mgr. Fernando Senz Lacalle, a déclaré : "Les trois pouvoirs de l'Etat doivent cesser de jouer avec leurs différences et ils doivent se réunir pour se mettre en face de ce problème des bandes d'enfants. C'est une question si grave et si importante qu'il doit y avoir une bonne disposition de la part de chacun de trois organes de l'Etat : exécutif, législatif et judiaciaire. Ils doivent se réunir avec une disposition d'esprit positive.

Mgr Saenz fait appel à leur capacité de dialogue pour trouver les accords nécessaires. "On peut espérer qu'une table ronde puisse devenir une table d'accord." La demande de 'larchevêque se présente au moment d'une polémique qui a pour cause "la loi de mars" mise en place par le gouvernement pour réduire les violences causées par ces bandes et qui est entrée en vigueur en octobre dernier.

Elle est crituqué par le "Réseau de l'enfance d'El Salvador" qui la considère comme répressive. Cette institution demande que l'on s'attaque aux causes qui conduisent les enfants à se constituer en bandes. Elle demande la révision de la loi et que l'on encourage sérieusement les expériences de réinsertion mis en oeuvre par diverses institutions. (source : aci)

Pour plus d'informations s'adresser à : Agence ACI

Retour