Infocatho


06.03.04 - Venezuela : Savoir garder calme et raison.

Devant les récentes affrontements qui se sont déroulés dans la zone orientale de Caracas, entre la Garde Nationale et des groupes de l'opposition, la conférence épiscopale du Vénézuéla lance un appel aux antagonistes.

La Conférence épiscopale, la CEV, demande aux Vénézuéliens de savoir garder "calme et raison" et aux responsables de "faire preuve d'une attitude plus rationnelle" afin de prendre les décisions nécessaires et correctes. Mgr Josť Luis Azuaje, secrétaire de la CEV, affirme ainsi que la paix et la tranquillité du pays dépend des décisions que doit prendre le Conseil National électoral, décisions "qui doivent être constitutionnelles et non pas partialité politique."

Aux dirigeants et aux autorités, tant officielles que de l'opposition, Mgr Azuaje rappelle que "le plus important est de se préoccuper d'émettre un message constructif qui puisse générer la paix et renouer l'unité du pays. On ne doit jamais appeler à la confrontation."..." Quand on violente les procédures et les consignes, les esprit s'altèrent et la violence n'est jamais un chemin pour sortir des difficultés."

..." Le peuple vénézuélien a donné la preuve qu'il réclame d'obtenir ses droits par des voies légales. Ce peuple sait protester pacifiquement et il ne se fie pas à la violence pour obtenir une participation démocratique dans un processus électoral. Tous nous devons travailler pour la paix."

Les troubles auxquels il est fait allusion ont eu lieu le vendredi 27 février quand des groupes d'opposants ont tenté d'envahir l'Hôtel Hilton alors que se déroulait le"Sommet des Quinze" pays latino-américains, dans le but de remettre un document aux présidents qui s'y trouvaient présents. (source : aci)

Pour plus d'informations s'adresser à : Agence ACI

Retour