Infocatho


07.06.04 - Trafic d'armes et course aux armements.

Le cardinal Angelo Sodano déplore les trafics d'armes dans un message adressé à l'Organisation des Etats d'Amérique (OEA), à l'occasion de sa 34e assemblée générale qui se déroule à Quito du 6 au 8 juin 2004.

Le cardinal secrétaire d'Etat Angelo Sodano dénonce la course aux armements et les trafics d'armes. "Tant de richesses sont encore aujourd'hui gaspillées dans l'approvisionnement d'instruments de guerre toujours plus sophistiqués, alors que vient à manquer ce qui est nécessaire au développement intégral de l'homme", a-t-il déploré en s'adressant à cette organisation internationale, la première devant laquelle a parlé Jean Paul II, le 6 octobre 1979.

Pour lui, "trop d'armes circulent encore dans tant de pays du monde, alors que seraient bien plus nécessaires des maisons, des écoles, des routes, de la lumière, de l'eau potable et des médicaments!". Il a ainsi invité l'OEA a être "pionnier" dans ce domaine, rappelant que cette organisation a été la première à se doter d'une convention contre la fabrication et le trafic des armes, en 1998.

Le cardinal a cependant souligné qu'il n'est pas suffisant de se doter "d'instruments technico-juridiques adéquats si l'on n'insiste pas sur une vision éthique de la dignité humaine". "Seule la conscience de la sacralité de la vie et du plein respect de son évolution, de la conception à sa mort naturelle, peut jeter les bases de la construction d'une authentique cité de la paix", a-t-il affirmé.

Le Secrétaire d'Etat du Saint-Siège a profité de cette occasion pour lancer un appel à la communauté internationale, aux pays donateurs et aux institutions financières pour "faire un effort généreux" en vue de soutenir "les projets d'investissements et de développement". Pour lui, "ce don aujourd'hui, pourra devenir une sérieuse épargne demain, et contribuer à la construction de la paix et de la sécurité". (source vis/apic)

Pour plus d'informations : Service de presse du Vatican

Retour