Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
du 20 au 23 mai 2012 (semaine 21)
 

-
23 mai 2012 -
LA TRADUCTION DU TALMUD EN ARABE


Le Talmud de Babylone a été pour la première fois traduit en arabe.Il aura fallu six années à quatre vingt-dix traducteurs, musulmans et chrétiens, pour venir à bout de ce projet du Centre d'études moyen-orientales de Jordanie.

Le résultat tient en 20 volumes, désormais diffusés dans le monde arabe. L'initiative vient de Jordanie, plutôt que d'Egypte, où vit une communauté juive et où furent déjà souvent publiées des traductions de l'hébreu à l'arabe.

L'objectif du Centre est de permettre une meilleure compréhension du judaïsme et d'Israël, et d'ouvrir la voie à des études comparées des lois musulmane, chrétienne et juive.

Le Talmud est l’un des textes fondamentaux du judaïsme rabbinique, ne cédant en importance qu’à la Bible hébraïque dont il représente le versant oral. Il est rédigé dans un mélange d'hébreu et d'araméen.

Abordant les problèmes selon sa façon propre, il traite comme en passant d’éthique, de mythes, de médecine et d’autres questions, et restitue l'interprétation traditionnelle telle qu'elle s'est développée dans les académies de Palestine et de Babylone, d'où les deux versions du Talmud, dites Talmud de Jérusalem et Talmud de Babylone

Le Talmud a fait l’objet de nombreux commentaires et exégèses, les uns tentant d’en extraire la matière légale, les autres d’en poursuivre les discussions en développant sa dimension casuistique, aboutissant à de longues et sagaces discussions ou à des interprétations novatrices. Du fait de sa position centrale dans la vie juive, il a aussi été l’objet de nombreuses attaques, censures et controverses initiées par divers adversaires du judaïsme au cours du temps. (source : Israël-infos)


Retour aux dépêches
retour à la page d'accueil