Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
du 15 au 18 janvier 2014 (semaine 03)
 

-
18 janvier 2014 -
CE QUE LE PAPE TRADUIT DANS LE COLLÈGE CARDINALICE

Il faut se rendre à une évidence que le Pape venu du Sud et de l'Amérique traduit dans ses décisions : nous sommes une Église dont les deux-tiers des fidèles vivent dans le sud du monde et où il y en a davantage à Manille qu'aux Pays-Bas.

Le nouveau Pape a été élu par des cardinaux venus de ces régions "périphériques" d'une Église qui a connu, au cours du siècle dernier, la plus vigoureuse croissance numérique de son histoire en même temps qu’un très fort changement de sa répartition géographique, les États-Unis constituant le point focal de cette évolution.

Ce sera une Église dont deux fidèles sur trois vivent dans le sud du monde. Où l'Occident connaît une baisse de la foi. Et où les Amériques se trouvent placés au centre de la nouvelle géographie.

Les catholiques représentaient, il y a un siècle, 1/6 de la population mondiale et la moitié des chrétiens, deux proportions inchangées aujourd'hui. Mais, ce chiffre global cache une réalité toute autre.

En chiffres absolus, ils sont quatre fois plus nombreux. En 1910, ils étaient 291 millions, aujourd'hui, ils sont 1,2 milliard. Et Le point le plus important est le bouleversement géographque. Il y a un siècle, 70% des catholiques vvaient en Europe et en Amérique du Nord. Aujourdhuî. à peine 32%, soit moins d'un tiers du total.

Plus des deux tiers des catholiques vivent aujourd'hui en Amérique latine, en Afrique, en Asie et en Océanie:

En Amérique latine, en un siède, de 70 millions à 425 - En Asie et en Océanie, de 14 millions à 131 millions - En Afrique subsaharienne: en 1910. les catholiques étaient à peine I million et cent ans plus tard, ils sont 171 millions. En un siècle, is sont passeé de moins de 1% à 16% de la popuiation.

Le classement des pays qui comptent le plus grand nombre de catholiques a été également bouleversé.

En 1910, la France et l'Italie étaient en tête de ce classement, avec respectivement 40 et 35 millions de catholiques. La Belgique comptait 7 millions. Le Brésil comptait 21 millions, l'Allemagne 16 millions et le Mexique 14 millions de catholiques.

En 2010, trois pays ont bondi en tête: - le Brésil, avec 126 millions de catholiques, -le Mexique, avec 96 millions, -les Philippines, avec 75 millions.

Et, pour la première fois, un pays africain figure parmi les dix premiers: la République Démocratique du Congo, avec 31 millions de catholiques.

Parmi les pays d'Europe et d'Amérique du Nord, un seul, les États-Unis, a enregistré au cours du siècle dernier une nette augmentation du pourcentage de catholiques par rapport à l'ensemble de la population. Ils représentaient 14 % en 1910, contre 24 % actuellement. En chiffres absolus, les États-Unis occupent aujourd'hui, avec 75 millions de catholiques, la troisième place du classement général, à égalité avec les Philippines.

Dans plusieurs pays de vieille chrétienté, les catholiques aujourd'hui ne représentent plus comme jadis, la quasi totalité de la population.

Par exemple, au Brésil, les catholiques représentaient 95 % de la population en 1910 et aujourd'hui, en 2010, 65 %. Et cette diminution s'est produite au cours des dernières décennies. (source: Pewresearch)


Retour aux dépêches
retour à la page d'accueil