Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
du 5 au 7 mars 2009 (semaine 10)
 

-
2009-03-07 -
UN BILAN POSITIF POUR LES MÉDIAS DE L'ÉGLISE


Les médias devraient élargir leurs horizons lorsqu’ils analysent les erreurs de communication commis par l’Eglise. Dans le même temps, le P. Federico Lombardi, prend la défense des systèmes de communication internes et externes au Saint Siège.

Devant les dures critiques dont furent l'objet, ces derniers temps, les medias du Vatican, le porte-parole du Saint Siège, nterrogé par "H2Onews",répond : “Parler de cette crise en termes apocalyptiques me paraît excessif. A ceux qui m’ont signalé les erreurs j’ai répondu: “Souvenez-vous de l’année dernière, une année de grands succès dans la communication pour le pontificat”.

Le P. Lombardi a ensuite évoqué l’excellent accueil réservé à Benoît XVI lors de ses visites en France, aux Etats-Unis et en Australie. Quant à l’affaire concernant Mgr Richard Williamson, il a reconnu les difficultés auxquelles a dû faire face l’Eglise pour expliquer la différence entre les déclarations négationnistes de l’évêque et les motifs qui lui ont valu l’excommunication puis la levée de l‘excommunication.

“Il y a eu, c’est vrai, un moment de confusion dans l’opinion publique qui ne parvenait pas à percevoir vraiment les intentions du Pape et les motifs de sa décision, et à comprendre que les déclarations de Williamson étaient inacceptables. Maintenant que les choses ont été clarifiées, je crois que nous pouvons reprendre sereinement notre chemin."

“J’espère que cela aidera à trouver à l’avenir un langage approprié, à se préparer comme il faut à l’avance, à prévoir les questions qui pourraient être posées et à bien préparer les réponses. Cette expérience nous enseignera à mieux faire."

Dans ce sens, le
Conseil pontifical pour les communications sociales organise à Rome, du 9 au 13 mars, un séminaire sur le thème des "Nouvelles perspectives pour les communications ecclésiales…"

Le Conseil pontifical y a convoqué les évêques et les présidents des commissions pour les communications sociales du monde entier. Au cours de ce séminaire, introduit par Mgr Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, les participants travailleront entre autres sur l’évolution des moyens de communication, sur l’accompagnement de l’enseignement de l’Eglise et évoqueront également certains défis actuels face aux nouveaux moyens de communication. (source : Service de presse du Vatican)

Retour aux dépèches