Pour vivre au rythme de l'Eglise universelle.
FlashPress - Infocatho
du 1 au 4 mai 2009 (semaine 18)
 

-
2009-05-04 - Au Regina coeli
LES DEUX INTENTIONS DU PAPE


Après l'ordination presbytérale de 19 diacres du diocèse de Rome, Benoît XVI a parlé de la consécration de toute vie y compris dans une consécration particulière, puis il a invité chacun à l'accompagner par la prière dans son pèlerinage.

" La Célébration eucharistique au cours de laquelle j'ai consacré dix-neuf nouveaux Prêtres du diocèse de Rome, vient de se conclure dans la Basilique Saint-Pierre. Encore une fois j'ai choisi ce dimanche, IVe de Pâques, pour cet heureux évènement, parce qu'il est caractérisé par l'Evangile du Bon Pasteur (cfr Jn 10.1-18) et donc offre un contexte particulièrement adapté.

" Pour le même motif, se célèbre aujourd'hui la Journée Mondiale de prière pour les vocations. Dans mon message annuel pour cette occasion, j'ai invité à réfléchir sur le thème : La confiance dans l'initiative de Dieu et la réponse humaine. En effet, la confiance dans le Seigneur, qui continuellement nous appelle tous à la sainteté et certains en particulier à une consécration particulière, s'exprime justement dans la prière. Soit personnellement qu'en communauté, nous devons prier beaucoup pour les vocations, pour que la grandeur et la beauté de l'amour de Dieu en attirent beaucoup à suivre le Christ sur le chemin de la prêtrise et sur celui de la vie consacrée.

" Il faut aussi prier pour qu'il y ait tout autant des époux saints, capables de montrer à leurs enfants, surtout par l'exemple, des horizons hauts vers lesquels tendre avec leur liberté. Les saints et les saintes, que l'Église propose à la vénération de tous les fidèles, témoignent le fruit mûr de ce lien entre l'appel divin et la réponse humaine. Confions à leur céleste intercession notre prière pour les vocations.

" Il y a une autre intention pour laquelle aujourd'hui je vous invite à prier : le Voyage en Terre Sainte que j'accomplirai, s'il plait à Dieu, à partir de vendredi prochain 8 mai jusqu'au vendredi 15. Sur les traces de mes vénérés prédécesseurs Paul VI et Jean-Paul II, je me ferai pèlerin sur les principaux lieux saints de notre foi. Par ma visite, je me propose de confirmer et d'encourager les chrétiens de Terre Sainte, qui doivent affronter quotidiennement beaucoup de difficultés. En tant que Successeur de l'apôtre Pierre, je leur ferai sentir la proximité et le soutien de tout le corps de l'Église.

" En plus, je me ferai pèlerin de paix, au nom de l'unique Dieu qui est le Père de tous. Je témoignerai de l'engagement de l'Église Catholique en faveur de ceux qui s'efforcent de pratiquer le dialogue et la réconciliation, pour parvenir à une paix stable et durable dans la justice et dans le respect réciproque. Finalement, ce voyage ne pourra pas ne pas avoir une importance œcuménique et interreligieuse considérable. Jérusalem est, de ce point de vue, la ville-symbole par excellence : là, Christ est mort pour réunir tous les enfants de Dieu dispersés (cfr Jn11.52).

" Adressons-nous maintenant à la Vierge Marie, invoquons la en tant que Mère du Bon Pasteur, afin qu'elle veille sur les nouveaux Prêtres du diocèse de Rome, et pour que dans le monde entier fleurissent de nombreuses et saintes vocations, des consécrations particulières au Royaume de Dieu. (source : VIS)


Retour aux dépêches